La Directrice générale de l’UNESCO déplore l’incendie du Musée National à Rio de Janeiro : la perte d’une des plus grandes collections d’histoire naturelle et d’anthropologie d’Amérique latine

03 September 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a déclaré : « Je souhaite témoigner toute ma solidarité au peuple brésilien face à cette perte d’héritage culturel inestimable pour l’humanité toute entière. Ce Musée universitaire constituait aussi un symbole de la vivacité des liens entre la culture et la recherche, et de la mémoire brésilienne. L’UNESCO se tient à la disposition des autorités brésiliennes pour mobiliser toute son expertise – notamment dans le domaine de la protection et de la conservation du patrimoine culturel – pour tenter d’atténuer les conséquences de ce drame. »

Le Musée National du Brésil, l’un des plus anciens du pays, situé à Rio de Janeiro, a été victime d’un incendie la nuit dernière. Le musée contenait une collection exceptionnelle de plus de 20 millions d’objets de paléontologie, anthropologie et ethnologie biologique, parmi lesquels le crâne de Luiza, la femme la plus ancienne d’Amérique datée de douze mille ans et Bendengό, la plus grande météorite qui a été découverte dans le pays. Le musée qui jouait également un rôle important dans la recherche, a commémoré son bicentenaire en juin dernier.

****