Idea

Initiative pour le patrimoine mondial forestier d’Afrique centrale (CAWHFI): l’UNESCO évalue et planifie les activités du projet

01/08/2019
,
15 - Life on Land

L’UNESCO a organisé du 20 au 21 juin 2018, une réunion des partenaires du projet CAWHFI (Initiative pour le Patrimoine mondial forestier de l’Afrique centrale), dans la salle de réunion de son Bureau à Yaoundé. Cette rencontre semestrielle a vu la participation de près d’une quinzaine de participants dont : les Conservateurs des sites du patrimoine mondial du projet, les partenaires de mise en œuvre (ZSL, WWF, FTNS ANPN, WCS, et l’Union Européenne, bailleur du projet et partenaire technique du projet.

La réunion avait pour objectif d’évaluer les activités menées lors du premier semestre de l’année et de présenter celles planifiées pour le prochain. Parmi les sujets de discussion abordés, le renforcement de la visibilité du projet et l’amélioration de la communication entre les partenaires sont ressortis comme des leviers majeurs à actionner pour garantir une meilleure synergie et capitaliser les résultats du projet, souhait de l’Union Européenne exprimé par M. Fabrice Hansé. À la suite des échanges, une recommandation y relative a été unanimement adoptée. Des supports de communication en cours d’élaboration ont été présentés : la maquette d’une newsletter électronique consacrée au projet, le film dessin animé « Patrimonito », dédié à la réserve de faune du Dja ainsi que des projets de films/documentaires dans la Lopé et la Tri-national de la Sangha (TNS).

La réunion avait pour objectif d’évaluer les activités menées lors du premier semestre de l’année et de présenter celles planifiées pour le prochain. Parmi les sujets de discussion abordés, le renforcement de la visibilité du projet et l’amélioration de la communication entre les partenaires sont ressortis comme des leviers majeurs à actionner pour garantir une meilleure synergie et capitaliser les résultats du projet, souhait de l’Union Européenne exprimé par M. Fabrice Hansé. À la suite des échanges, une recommandation y relative a été unanimement adoptée. Des supports de communication en cours d’élaboration ont été présentés : la maquette d’une newsletter électronique consacrée au projet, le film dessin animé « Patrimonito », dédié à la réserve de faune du Dja ainsi que des projets de films/documentaires dans la Lopé et la Tri-national de la Sangha (TNS).

Les participants à l’atelier se sont également accordés sur l’urgence de renforcer la synergie avec d’autres initiatives sous-régionales, d'accentuer le plaidoyer autour des questions clés du domaine de la conservation de la nature (le braconnage, les mines artisanales, l'exploitation forestière, le respect des corridors, etc.) en y impliquant notamment les diplomates ainsi que des personnalités à la renommée établie (champions). Il a aussi été question de prendre les dispositions concrètes au niveau de chaque institution pour renseigner les bases de données de l’Observation des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC)

Le projet CAWHFI qui a débuté en 2004, a pour objectif principal d’identifier de nouveaux sites potentiels du patrimoine mondial à travers une approche par paysages et de développer des activités pour permettre à ces sites d’obtenir les standards de gestion de la Convention du patrimoine mondial. Les paysages concernés par ses activités sont : l’écosystème et paysage culturel relique de Lopé-Okanda (Gabon), la réserve de faune du Dja (Cameroun), Le Tri-national de la Sangha (site transfrontalier entre le Congo, la République Centrafricaine et le Cameroun), et le Complexe MOND (Minkébé/Odzala/Nki/Dja).