Formation technique d’investigation appliquées à la migration

24/10/2019
, Mali

30 Journalistes maliens formés sur les techniques d’investigation appliquées à la migration

Dans l’objectif d’offrir aux journalistes maliens une formation de qualité sur les techniques d’investigation journalistique pour améliorer leurs connaissances théoriques sur la migration au Mali et dans les pays transfrontaliers, le Ministère de la Communication en partenariat avec l’UNESCO avec l’appui financier de l’Agence italienne pour la coopération au développement, a organisé du 18 au 20 octobre dernier un atelier de formation sur les techniques d’investigation appliquées à la migration au Mali.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du Ministre de la Communication, représenté par M. Amadou OMBOTIMBE, Directeur général de l’Agence Nationale de Communication pour le Développement (ANCD), avec à ses côtés Mme Clarisse Njikam Lobo, chargée de programme communication et information de l’UNESC-Mali. Ont pris part une trentaine de journalistes dont une dizaine de femmes représentant tous les médias du Mali. Cette activité rentre dans le cadre du projet « Autonomiser les jeunes en Afrique à travers les médias et la communication », coordonnée par le Bureau Régional de l’UNESCO à Dakar, au profit de huit pays d'Afrique occidentale et centrale : le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée-Conakry, le Mali, le Niger, le Nigéria et le Sénégal. Au Mali, il est mis en œuvre en collaboration avec le ministère de la communication, chargé des relations avec les institutions, porte-parole du gouvernement.

Le projet, financé par le Ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale (MAECI) à travers l’Agence italienne pour la coopération au développement (AICS) pour une durée de trois ans, a pour objectif principal de donner aux jeunes garçons et filles les moyens de prendre des décisions éclairées sur les questions migratoires grâce à un meilleur accès à une information de qualité (ODD 16.10).

 

Au cours de son intervention, M. OMBOTIMBE, a remercié l’initiative qui vise à améliorer l’accès de la jeunesse à des informations de qualité sur la migration. Tout en souhaitant un plein succès aux travaux de l’atelier de formation, il a encouragé les participants à pleinement s’impliquer afin d’acquérir des connaissances qui contribueront à améliorer leur travail quotidien.

Prenant la parole au nom du Chef du Bureau de l’UNESCO à Bamako, Mme Njikam a remercié le ministre de la communication pour son implication dans la mise en œuvre du projet, ainsi que ses actions dans la réalisation de cette activité. Elle a souligné que cet atelier a, pour objectif, d’amener les journalistes à plus s’intéresser au genre journalistique qu’est l’enquête, sur les questions migratoires, mais avec un accent particulier à l’accès de la jeunesse à une information de qualité sur la migration. Elle a rappelé qu’a l’issue de l’atelier, les journalistes participants proposeront des projets éditoriaux sur la migration. « Le meilleur projet sera sélectionné et le responsable aura l’occasion de prendre part à une formation approfondie organisée par le bureau régional de l’UNESCO à Dakar, avec des journalistes des sept autres pays bénéficiaires du projet » a-t-elle expliqué.

L’atelier a alterné au cours de trois jours de formation, des sessions en plénière et des travaux de groupe dans une démarche participative, sous la facilitation de personnes ressources. L’accent a été mis sur la production des contenus éditoriaux qui mettent en évidence les défis de l’accès à l’information pour les femmes et les hommes, en faisant ressortir les expériences des jeunes et des femmes.

Au terme de l’atelier, des projets éditoriaux ont été demandés à chaque participant, notamment sur les droits des migrants dans le cadre du Protocole sur la Libre circulation des Personnes de la CEDEAO. C’est ainsi que le meilleur projet sélectionné permettra au journaliste éditeur de mettre en œuvre son projet d’investigation. 

 « Je remercie tout d’abord l’UNESCO, pour cette belle initiative en faveur des journalistes du Mali. A travers cette formation, nos compétences ont été renforcées sur la question de la migration irrégulière et notamment sur les droits des migrants dans le cadre du Protocole sur la Libre circulation des Personnes de la CEDEAO » a déclaré une participante.

Quelques liens de publications :

Reportage JT ORTM : https://youtu.be/rpZv3TJ9rc4?t=631

Maliweb.net : https://www.maliweb.net/pressejournalisme/migration-le-bureau-pays-de-lunesco-outille-les-medias-sur-le-phenomene-2844426.html

Actu-globe.com : http://actu-globe.com/2019/10/18/mali-migration-une-vingtaine-de-journalistes-en-atelier-dinvestigation-a-banankoro/