• Soutien au Musée d’Anthropologie Préhistorique de Monaco pour l’appui en Mongolie aux campagnes de fouilles archéologiques, à l’inventaire des sites de l’âge du Bronze, à la réhabilitation du Monastère de Tsetserleg et au développement d’un circuit tour

Where
Monaco
When
2016
Who
Direction de la Coopération Internationale de Monaco
Key objectives of the measure:

- former les archéologues mongols pour la réalisation de fouilles archéologiques, le traitement des données et la muséographie,

- restaurer le Monastère Bouddhiste et musée de la ville de Tsetserleg,

- développer un circuit touristique raisonné, respectueux des populations locales, du patrimoine et de l’environnement

- permettre au patrimoine archéologique et historique de générer des revenus économiques importants pour la région de l’Arkhangaï.

Scope of the measure:
National
Nature of the measure:
financial
Main feature of the measure:

- Effectuer des campagnes de fouilles archéologiques annuelles sur le site de Tsatsyn Ereg.

- Poursuivre la formation des archéologues mongols.

- Réhabiliter les sites archéologiques afin qu’ils soient visités dans le cadre de l’itinéraire culturel.

- Etablir un réseau de vigilance contre la destruction des sites avec de jeunes archéologues formés à devenir des agents du patrimoine.

- Réaliser une exposition itinérante en Mongolie et en Europe afin de promouvoir l’itinéraire culturel et la recherche archéologique et pour sensibiliser le public.

- Développer un circuit touristique raisonné passant par différents sites archéologiques de la province de l’Arkhangaï.

- Construire un centre de recherche et d’exposition pour accueillir les étudiants en formation, les écoles d’Ikhtamir et de Tsetserleg, et les touristes empruntant l’itinéraire culturel.

- Construire deux maisons en bois sur le site archéologique de Gol Mod, situé sur la commune de Haykhan à la fin de l’itinéraire culturel, pour les étudiants en archéologie et l’accueil des touristes.

- Apporter à la population rurale de la région de l’Arkangaï d’autres sources de revenus que celles issues du pastoralisme.

- Sélectionner 5 familles d’éleveurs (volontaires) installées sur l’itinéraire culturel pour accueillir les touristes.

- Restaurer le Monastère Zayain Khuree, musée d’histoire et d’ethnographie de Tsetserleg.

- Réaliser des moulages et des panneaux pour l’exposition archéologique dans la salle du musée – monastère.

Results expected through the implementation of the measure:

- 23 archéologues formés.

- 108 stèles, des centaines de tombes et milliers de gravures rupestres inventoriées.

- 14 sites archéologiques funéraires étudiés et aménagés pour faire partie des étapes de l’itinéraire culturel.

- La carte archéologique de Tsatsyn Ereg est établie pour le Ministère de la Culture et le Gouverneur de l’Arkhangaï à des fins de protection du patrimoine.

- Une école de fouille pérenne est établie pour les étudiants sous forme d’université d’été à Tsatsyn Ereg.

- Les élèves (8-14 ans) d’Ikhtamir et de Tsetserleg découvrent le patrimoine culturel de leur région et sont sensibilisés à sa préservation et sa protection.

- Le seuil de visite de 350 touristes par an est atteint sur l’itinéraire culturel en 2015.

- un emploi  hébergé par le centre est créé et rémunéré par les visites.

- 5 familles d’éleveurs reçoivent un complément de revenus pour l’accueil des touristes empruntant l’itinéraire culturel.

- Les bâtiments du monastère sont restaurés et fréquentés par 1500 visiteurs par an.

- Un emploi d’agent du patrimoine basé au monastère musée est créé.

- Une exposition archéologique est réalisée dans la salle du musée et visitée par environ 1500 personnes par an.

- 60 objets sont protégés par la réalisation de copies en résine destinées à être exposées au public.

- Un ouvrage en anglais sur le monastère et les collections qu’il abrite est publié et diffusé en Mongolie mais aussi dans tous les centres ayant un intérêt pour ce sujet.

- Un ouvrage en mongol à destination du grand public sur l’inventaire et l’étude des stèles ornées du site archéologique de Tsatsyn Ereg.

- Deux cadres archéologues mongols sont formés à la gestion du patrimoine en Europe et transmettent leurs connaissances aux étudiants d’Oulan-Bator et ont soutenu leur thèse en archéologie le 2 décembre 2015 à l’Université de Dijon.

- Une exposition itinérante, réalisée en Mongolie et en Europe, a été déjà visitée par environ 50 000 personnes (Monaco – Menton – Quinson – Bibracte).

- Cata

Financial resources allocated to implement the measure:

340.000 euros

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Multi-domain