Ratification de la Charte de la renaissance culturelle africaine par le Burkina Faso le 10 mai 2016

Where
Burkina Faso
When
2016
Who
- Le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l’Extérieur ; - La Direction de la coopération et des affaires juridiques du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme.
Key objectives of the measure:

 

La charte de la Renaissance africaine vise les objectifs suivants :

  1. Affirmer la dignité de l’homme africain et de la femme africaine ainsi que le fondement populaire de leur culture ;
  2. Promouvoir la liberté d’expression et la démocratie culturelle, indissociable de la démocratie sociale et politique ;
  3. Promouvoir un environnement propice permettant aux peuples africains de maintenir et de renforcer le sens et la volonté de progrès et de développement ;
  4. Préserver et promouvoir le patrimoine culturel africain à travers la conservation, la restitution et la réhabilitation ;
  5. Combattre et éliminer toutes les formes d’aliénation, d’exclusion et d’oppression culturelle partout en Afrique ;
  6. Encourager la coopération culturelle entre les Etats membres en vue du renforcement de l’unité africaine à travers l’usage des langues africaines et la promotion du dialogue entre les cultures ;
  7. Intégrer les objectifs culturels aux stratégies de développement ;
  8. Encourager la coopération culturelle internationale pour une meilleure compréhension entre les peuples, à l’intérieur comme  à l’extérieur de l’Afrique ;
  9. Promouvoir dans chaque pays, la vulgarisation de la science et de la technologue, y compris les systèmes traditionnels de savoir, condition d’une meilleure compréhension et préservation du patrimoine culturel et naturel ;
  10. Renforcer le rôle du patrimoine culturel et naturel dans la promotion de la paix et de la bonne gouvernance ;
  11. Développer toutes les valeurs dynamiques du patrimoine culturel africains qui favorisent les droits de l’homme, la cohésion sociale et le développement humain ;
  12. Doter les peuples africains de ressources leur permettant de faire face à la mondialisation.
Scope of the measure:
International
Nature of the measure:
legislative
Main feature of the measure:

C’est un texte juridique qui a un caractère contraignant et qui traite spécifiquement  des questions de développement culturel et artistique qui se posent à l’Afrique. Portée par l’Union africaine elle s’impose aux Etats qui l’ont ratifiée. La charte est structurée en titres ainsi qu’il suit :

Titre 1 objectifs et principes ;

Titre 2 : diversité culturelle, identité et renaissance africaines ;

Titre 3 : développement culturel ;

Titre 4 : l’utilisation des langues africaines ;

Titre 5 : l’utilisation des médias ;

Titre 6 : rôle des Etats dans le développement de la culture ;

Titre 7 : coopération culturelle intra et inter africaine ;

Titre 8 : Afrique et diaspora africaine ;

Titre 9 : dispositions finales.

Results expected through the implementation of the measure:
  • la dignité de l’homme africain et de la femme africaine ainsi que le fondement populaire de leur culture sont affirmés ;
  • la liberté d’expression et la démocratie culturelle, indissociable de la démocratie sociale et politique sont promues ;
  • un environnement propice permettant aux peuples africains de maintenir et de renforcer le sens et la volonté de progrès et de développement est promu
  • le patrimoine culturel africain est préservé et promu à travers la conservation, la restitution et la réhabilitation ;
  • toutes les formes d’aliénation, d’exclusion et d’oppression culturelle sont éliminées partout de Afrique ;
  • la coopération culturelle entre les Etats membres en vue du renforcement de l’unité africaine à travers l’usage des langues africaines et la promotion du dialogue entre les cultures est encouragée ;
  • objectifs culturels sont intégrés aux stratégies de développement ;
  • la coopération culturelle internationale pour une meilleure compréhension entre les peuples est encouragée;
  • la vulgarisation de la science et de la technologue, y compris les systèmes traditionnels de savoir, condition d’une meilleure compréhension et préservation du patrimoine culturel et nature est promue dans chaque pays,;
  • le rôle du patrimoine culturel et naturel dans la promotion de la paix et de la bonne gouvernance est renforcé;
  • toutes les valeurs dynamiques du patrimoine culturel africains qui favorisent les droits de l’homme, la cohésion sociale et le développement humain sont développées ;
  • les peuples africains sont dotés de ressources leur permettant de faire face à la mondialisation.
Financial resources allocated to implement the measure:

La mesure est mise en œuvre à travers le budget du Ministère de la culture à travers la réalisation des actions relatives au patrimoine, aux arts, à l’industrie culturelle, etc. Le montant total du budget alloué au département (tourisme compris) s’élève à celui 7,120 milliards en 2016 soit 10.854.000€.

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creation
Distribution
Participation
Production