PROGRAMME REGIONAL DE DEVELOPPEMENT CULTUREL DE L’UEMOA (PRDC-UEMOA) EN FAVEUR DE LA STRUCTURATION ET DU DEVELOPPEMENT DES ICC SOUS REGIONALES, NOTAMMENT IVOIRIENNES

Where
Côte d'Ivoire
When
2017
Who
la Commission de l’UEMOA et la Direction du Patrimoine Culturel et des Arts (DPCA) du Département du Développement Humain (DDH)
Les Ministéres en charge de la culture des pays membres de l’UEMOA
Key objectives of the measure:

Le secteur culturel de l’UEMOA constitue un gisement de croissance encore sous exploité. Le secteur mobilise en effet une grande partie de la population régionale, particulièrement les jeunes et les femmes qui représentent plus de 50% de la population active. L’adoption de la Politique Commune de Développement Culturel (PCDC) par la Conférence des Chefs d’État de l’Union à travers l’Acte additionnel n° 06/2013/CCEG/UEMOA, le 24/10/2013, est l’expression d’une volonté et d'un engagement en faveur d’actions concrètes de développement culturel durable 

Cette nouvelle politique sectorielle cherche à diversifier l’économie sous régionale à travers la création des conditions optimales de développement culturel dans une perspective d’intégration sous régionale durable et de consolidation de la dynamique communautaire

 

Ce Programme Régional de Développement Culturel de l’UEMOA (PRDC-UEMOA) adopté le 25/09/2014 par le Conseil des Ministres est un instrument de mise en oeuvre de cette politique (PCDC)

 

En complémentarité avec le contexte global régional, le PRDC-UEMOA a comme objectif global de contribuer à valoriser la culture comme source de création de richesses, d'intégration régionale

 

Le PRDC-UEMOA est structuré autour de 2 axes d’interventions:

-développer un marché régional structuré et attractif des biens et services culturels

-améliorer la visibilité des expressions culturelles de l’espace communautaire

 

Le document de programme dresse le cadre dans lequel devront s’inscrire les projets qui le composent, dans le prolongement de ses 2 axes d’intervention

-Projet 1: Facilitation de la circulation des artistes, biens et services culturels et lutte contre le piratage des oeuvres littéraires et artistiques

-Projet 2: Amélioration de l’offre de formation et de professionnalisation des acteurs culturels

-Projet 3: Appui au développement des entreprises culturelles

-Projet 4 : Mise en place et animation d’un système d’information régional sur la culture

Scope of the measure:
Local, Regional, National, International
Nature of the measure:
financial, institutional
Main feature of the measure:

Le PRDC-UEMOA est en synergie avec:

-le Programme de Mise en place des Instruments d'Edification du Marché commun (PMIEM)

-le Programme de Régulation du Marché des Biens et services (PRMB) du DMRC en ce qui concerne le Projet 1

-le Programme de Coopération avec les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) de la Direction de la Coopération (DCOOP)

 

Le PRCD sera exécuté en étroite collaboration avec le DDET (Département du Développement de l’Entreprise, de l’Energie, des Télécommunications et du Tourisme) et est en synergie avec:

-le Programme de développement industriel et de promotion du secteur privé dans le cadre de la mise en œuvre du Projet 3

-le Programme Régional de Développement du Tourisme dans le cadre de la promotion des biens et services culturels

-le Programme communautaire en matière d’artisanat: Action A.4 / Ateliers régionaux de concertation sur la protection et la gestion des savoirs et savoir-faire endogènes, inscrit au Projet 1 et au Projet 3. Les deux programmes vont collaborer dans l’accompagnement des entreprises d’artisanat d’art

-le Programme de Développement des Télécommunications et TICs : le rôle des TICs dans le développement du secteur de la culture sont essentiels. La numérisation des éléments du patrimoine ainsi que le développement de portails internet pour la culture, aideront à la diffusion et la promotion des richesses culturelles des Etats membres. Projet 4

-le Programme Prioritaire de Développement Territorial et Transfrontalier (PPDTT) du DATC (Département de l’Aménagement du Territoire Communautaire et des Transports). Conformément à la priorité que constitue la politique de décentralisation prévue dans les États membres, les collectivités territoriales doivent valoriser leurs ressources culturelles dans une perspective de développement local durable. Projet 3

-Enfin, le PRDC est mis en synergie avec tous les programmes en matière de gestion de l’environnement. Projet 1

Results expected through the implementation of the measure:

Le PRDC UEMOA dispose d’un Plan de mise en œuvre et d’une stratégie d’intervention (disponible dans le document de référence officiel joint en annexe du présent rapport)

 

La mise en œuvre du  PRDC vise à produire les résultats suivants :

    les competences des ICC sur toute la chaine de valeur sont renforcees

    le marché régional des biens et services culturels est structuré et productif

    les biens et services culturels de l'espace communautaire sont labellisés par l'UEMOA et promus dans la sous-région et au niveau international

    La circulation des personnes et des biens est aisée et rapide et le droit d’établissement effectif

    Les entreprises compétitives, diversifiées et créatrices d’emplois sont encouragées et soutenues

    Une stratégie de communication externe faisant valoir les attraits de la zone UEMOA est en place

    Les actions de la Commission sont mieux connues et appréciées par les parties prenantes et les populations

Financial resources allocated to implement the measure:

Le PRDC est structuré autour de deux axes d’interventions :

-  Axe 1 consacré au Développement du marché des biens et services culturels : cet axe représente 71% du coût global du programme.

-  Axe 2 visant l’Amélioration de la visibilité des expressions culturelles de l’UEMOA : il équivaut à 29% du coût global du programme. Les actions composant ces axes d’intervention sont présentées dans le Plan d’action à l’Annexe 3 du document officiel

 

Le coût global du PRDC est estimé à seize milliards six cent cinquante-huit neuf cent quatre-vingt-quatorze mille de Francs CFA (16 658 994 000 F CFA)

 

La contribution de la Commission s’élève à onze milliards cent soixante et un mille cinq cent vingt- six (11 161 526 000) soit 67% du coût total. 30% du coût du programme seront mobilisés auprès des PTF et 3% auprès des États. Au nombre de ces partenaires, on peut citer:  la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)

- la Coopération française

- l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)

- Africalia (Coopération belge)

- Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM)

 

Les ressources seront mobilisées en sollicitant des subventions et aides directes auprès des partenaires bilatéraux et multilatéraux, mais aussi à travers le développement d’instruments de financements innovants tels que les PPP et le mécénat. Pour ce faire, le programme prévoit mener des plaidoyers auprès des PTF et organiser une table ronde des bailleurs de fonds. Une étude sur le financement innovant est prévue et devra permettre de définir une stratégie idoine de mobilisation des ressources, avec l’appui de la DCOOP (Direction de la coopération).

Main conclusions of the evaluation of the measure:

Les mécanismes de pilotage du programme comprennent :

    Un dispositif d’évaluation, d’examen périodique et de suivi de la performance

 

    Un comité de pilotage regroupant tous les principaux partenaires

 

    Un mécanisme d’évaluation à mi-parcours et de revue à fin de parcours

 

    Un dispositif d’audit conforme aux dispositions réglementaires de la Commission et des partenaires financiers et techniques

Indicators used to determine impact:
Le PRDC-UEMOA est composé de quatre sections :-    Section 1 : Informations générales-    Section 2 : Faisabilité-    Section 3 : Résultats et plan de mise en oeuvre-    Section 4 : Cadre logique. À ces quatre sections s’ajoutent 5 annexes comprenant :-    Annexe 1 : Budget et Plan de financement-    Annexe 2 : Cadre de mesure de la performance-    Annexe 3 : Plan d’action-    Annexe 4 : Fiches signalétiques des indicateurs-    Annexe 5 : Modèle causal Voir le document joint