Opérationnalisation de la Télévision Numérique Terrestre (TNT)

Where
Burkina Faso
When
2020
Who
Société Burkinabè de Télédiffusion (SBT)
Describe the main features of the policy/measure: 

La television numerique terrestre (TNT) est une evolution technologique en matiere de telediffusion, fondee sur la diffusion de signaux de television numerique par un reseau d'emetteurs terrestres. En juin 2006, l'Union Internationale des Telecommunications (UIT) a adopte la recommandation de Geneve 2006 <>, qui instruit toutes les televisions de passer de l'analogique au numerique, au plus tard en juin 2015. Pour se conformer a cette recommandation, l'Etat burkinabe a entame en 2013 son processus de transition vers la television numerique de terre. Le passage a la TNT a ete consacre par l'adoption de la loi Ndeg022-2013/AN du 28 mai 2013 portant reglementation de la radiodiffusion sonore et televisuelle numerique de terre pour se conformer a la recommandation de l'Union Internationale des Telecommunications (UIT).

Cette mesure reglementaire et institutionnelle, dans le contexte du Burkina Faso, vise plusieurs objectifs :
- l'accroissement de l'offre en matiere de diffusion au profit des televisions publiques et privees ;
- le choix des options de couverture nationale ou regionale en fonction de la vocation des chaines de televisions. Ainsi le bouquet national permet aux chaines de television qui optent pour ce bouquet de diffuser leurs emissions sur l'ensemble du territoire national couvert par la TNT. Quant au bouquet regional, il permet aux chaines qui optent pour ce bouquet de diffuser leurs emissions sur une region donnee ; le Burkina Faso comptant 13 regions administratives ;
- une meilleure qualite de la reception de l'image et du son ;
- la diversification de l'offre de chaines de television gratuites au profit des populations ;
- une liberation et une meilleure gestion du spectre hertzien ;
- la suppression des investissements et des depenses des chaines de television pour l'installation et la maintenance de leurs emetteurs propres de diffusion (antennes relais) ; la diffusion etant assuree par la Societe Burkinabe de telediffusion contre paiement d'une redevance annuelle.

Les actions prevues dans le cadre du passage a la TNT sont les suivantes :
- l'operationnalisation de la Societe Burkinabe de Telediffusion ;
- la construction du reseau national de diffusion numerique a travers l'implantation de 35 stations de diffusion. Pour ce faire, le maillage du territoire devait etre effectue, les sites d'implantation identifies, les etudes techniques realisees, les equipements commandes, installes et mis en service ;
- le multiplexage de 20 chaines sur le bouquet national et de 5 chaines par region administrative (pour un total de 13 regions administratives), soit 65 chaines locales ;
- la couverture integrale du territoire national.

What are the results achieved so far through the implementation of the policy/measure?: 

Le basculement de la diffusion televisuelle en mode TNT a ete effectif au Burkina Faso a partir du 28 decembre 2017. Le demarrage de la diffusion en TNT a ete rendu possible grace a la realisation des infrastructures et equipements indispensables. Il s'agit notamment de l'implantation de 35 stations de diffusion numerique disseminees sur l'ensemble du territoire national et qui permet de nos jours d'atteindre une couverture televisuelle de 98,30% du territoire national.

Ce basculement a permis le passage de l'analogique au numerique de huit chaines de television. Il a egalement permis la creation de 14 nouvelles chaines de television ; ce qui a fait passer le nombre total de chaines publiques et privees du bouquet national a 22. L'augmentation du nombre de chaines de television du bouquet national a permis une diversification de l'offre de chaines de television gratuites au profit des populations se trouvant sur les 98,3% du territoire couverts par la TNT. Avant le passage a la TNT, aucune chaine de television privee ne couvrait l'ensemble du territoire national, faute d'emetteurs propres de diffusion. Elles etaient essentiellement diffusees a Ouagadougou, la capitale, et a Bobo-Dioulasso, la seconde ville. Le passage a la TNT a permis aux chaines de television privees d'etre sur le bouquet national et de couvrir ainsi l'ensemble du territoire national. Cette nouvelle donne a rendu les chaines de television privees plus competitives face a la Television nationale du Burkina qui etait la seule chaine a couvrir une bonne partie du territoire national et qui pour cet avantage beneficiait de l'essentiel des contrats des annonceurs. Le taux de couverture du territoire, ne constitue plus un avantage pour les chaines de television qui sont sur le bouquet national de la TNT. La conquete des annonceurs et des telespectateurs est desormais liee a la qualite de la programmation et de la production.

La transition vers la TNT a egalement rendu possible, au stade actuel, la creation de 5 chaines de television locales par region soit une possibilite totale de 65 chaines regionale de television. A la date du 30 juin 2020, seules deux chaines regionales sont fonctionnelles. Toutes les chaines de television en regle vis-a-vis de la legislation et de la reglementation sont diffusees sur la TNT. Des contrats de diffusion leur ont ete proposes par la Societe Burkinabe de Telediffusion qui fixent le montant de la redevance annuelle, pour chaque television diffusee sur le bouquet national a 50 000 000 FCFA soit environ 90 909 USD. Toutefois, dans le cadre des mesures prises par le Gouvernement en soutien aux entreprises de presse, dans le contexte de la lutte contre la COVID 19, exceptionnellement pour l'annee 2020, le montant de la redevance a ete ramene a 25 000 000 FCFA soit 45 455 USD.

Financial resources allocated to the policy/measure in USD: 

84778942

Partner(s) engaged in the implementation of the measure: 
Name of partnerType of entity
Conseil Supérieur de la Communication (CSC)
Public Sector
Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP)
Public Sector
Has the implementation of the policy/measure been evaluated?: 
NO
Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Cinema/ Audiovisual Arts
Transversal Priority(ies)
COVID-19