Le genre dans la pratique des métiers artistiques et littéraires

Where
Burkina Faso
When
2020
Who
Carrefour international du théâtre de Ouagadougou
groupe d’écrivaines burkinabè
This measure was reported by civil society.
Describe the main features of the measure/initiative: 
Au Burkina Faso, plusieurs organisations de la société civile culturelle prennent en compte la dimension genre dans leurs interventions. Au nombre des initiatives enregistrées sur la période 2017-2020, on peut citer celles portées par la cellule genre du Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO) et par un regroupement d’écrivaines burkinabé. • La cellule du genre du Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO) S’appuyant sur le constat d’un grand déséquilibre entre les hommes et les femmes qui n’arrivent pas à s’exprimer et/ou à prendre des décisions au sein du CITO, les artistes femmes du CITO se sont donné les moyens d’interpeller leurs collègues hommes à une meilleure approche d’égalité et surtout d’équité. L’idée d’une structure rassemblant les femmes du Carrefour international du théâtre de Ouagadougou (CITO), autour des problèmes spécifiques rencontrées dans l’exercice de leurs professions au niveau des métiers des Arts de la scène est née. Ainsi, la cellule genre du CITO (CGC) a été créée le 26 mai 2012. L’objectif visé est de résoudre ces inégalités à travers la mise en œuvre d’un plan d’actions. La CGC regroupe plus d’une centaine de membres dont 90% actifs. Sa mise en place répond à l’une des préoccupations du CITO à savoir, œuvrer à la compréhension, à la prise en compte et au renforcement des thèmes et concepts majeurs dont entre autres ceux du genre, de la jeunesse, de la démocratie, de la citoyenneté responsable, de l’environnement. À travers la cellule genre, les femmes artistes du CITO poursuivent les résultats suivants : une meilleure organisation et une plus forte mobilisation des membres féminins du CITO sont assurées; des concertations plus régulières sont institués afin d’échanger, d’identifier les problèmes et besoins propres aux membres féminins et de proposer des solutions ; une plus grande implication des membres féminins aux activités du CITO est encouragée dans les différents compartiments artistiques et techniques ; un supplément de qualité et de dynamisme est apporté au CITO et à ses membres féminins. • Les Mots D’elles des écrivaines burkinabè L’arrivée seconde des femmes dans la littérature comme dans d’autres domaines de la vie sociale est tributaire des stéréotypes de genre et de l’exclusion des filles de certains lieux de savoir et de pouvoir, ce qui a contraint les femmes à des luttes d’intégration qui ont porté des fruits pas encore suffisants et pas encore assez stabilisés. S’agissant spécialement du thème de la 15ème édition de la Foire internationale du Livre de Ouagadougou (FILO) 2019, « Littérature et promotion de la paix et de la sécurité », les mots des écrivaines, en raison de leur situation de femmes burkinabè (encore sous-représentées dans les lieux de pouvoir), devaient être entendus et peuvent apporter un son nouveau. À cet effet, un groupe informel d’écrivaines burkinabè (vingt-et-une participantes) a voulu apporter sa contribution spécifique autour du thème, « Des mots d’elles pour la paix et la sécurité », à travers des activités littéraires, de réflexions et de formations, alliant leur engagement pour la paix et la sécurité au Burkina Faso et leur volonté de rendre plus visibles leurs écritures et de promouvoir de jeunes plumes féminines. En partenariat avec la Direction générale du livre et de la lecture publique (DGLLP), l’Institut français de Ouagadougou, la médiathèque municipale et l’implication des Éditions CEPRODIF, ces écrivaines ont prévu un certain nombre d‘activités. Les résultats suivants sont attendus: deux écrivaines de deux pays d’Afrique francophones sont invitées à participer aux activités de la FILO 2019 ; un stand sur le site de la Foire du livre est tenu pour exposer leurs œuvres ; une table-Ronde regroupant les organisatrices, les écrivaines invitées et d’autres invité.e.s est initiée ; une tournée des écoles (visite des écrivaines dans les établissements secondaires privés et publics de Ouagadougou) est prévue; un atelier de réécriture en nouvelles à l’intention de dix (10) jeunes filles sélectionnées sur la base d’un appel à textes est organisé; un ouvrage collectif regroupant des textes des écrivaines burkinabè est édité.
What are the results achieved so far through the implementation of the measure/initiative?: 
• La cellule genre du Carrefour International du Théâtre de Ouagadougou (CITO) Les résultats atteints sont : De 2018 à 2019, la cellule genre du CITO a organisé une série d’activités axées sur la formation de ses membres en leadership au féminin, en techniques d’expression écrites et orales, en contes. Un spectacle de contes en famille créé et diffusé par 12 conteuses ; un spectacle du texte de la dramaturge américaine Eve Ensler « LES MONOLOGUES DU VAGIN », entièrement réalisé par des femmes, créé et diffusé au CITO ; de séances de lectures de textes organisées au profit des comédiennes. Avec l’appui du CITO et le soutien financier du Bureau de la Coopération Suisse de nouvelles séries d’activités ont été réalisées. Un atelier pour une meilleure compréhension et l’appropriation du concept genre tenu au CENASA au profit d’une centaine de membres du CITO ; une restructuration du bureau de la cellule genre est faite (désormais, bureau constitué de 03 femmes et 03 hommes et présidé par un homme), un séminaire de formation sur les concepts liés au genre au profit des membres du nouveau bureau organisé ; un spectacle « Quête », du texte de la dramaturge Sophie Heidi Kam et mis en scène par Laure Guiré, est créé en décembre 2018 et diffusé de janvier à février 2019 au CITO. • Les Mots D’elles des écrivaines burkinabè Les résultats atteints sont : le stand collectif a permis une visibilité des écrivaines et une bonne vente de leurs œuvres ; l’atelier de réécriture a été animé par Ken Bugul du Sénégal et Sophie Heidi Kam du Burkina Faso au profit de dix (10) participantes ; la tournée des écrivaines dans les établissements s’est tenue ; la table ronde et la rencontre « Ken Bugul face à son public » réalisées et animées par le journaliste Fousséni Kindo. Mots d’ELLES a également contribué à l’animation des cérémonies d’ouverture et de clôture de la FILO 2019 à travers des prestations de Fatoumata Kéïta du Mali (déclamations de poèmes sur fond d’accompagnement musical), l’ouvrage collectif intitulé « Des mots d’elles pour la paix et la sécurité » édité en 300 exemplaires chez Sankofa & Gurli Éditions, Ouagadougou.
Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Performing Arts
Publishing