Inclusion des politiques culturelles dans les plans stratégiques nationaux et les agendas des administrations gouvernementales

Where
Dominican Republic
When
2013
Key objectives of the measure:

Jusqu’en 2008, le domaine culturel n’était pas mis en avant comme un objet de politique publique dans l’agenda du Pouvoir Exécutif. Après l’inclusion des droits culturels dans la Constitution, le pays a donné un autre pas décisif pour promouvoir la diversité culturelle, en incluant dans la Stratégie Nationales de Développement 2030 (END) un objectif de développement basé sur des interventions culturelle.

Les objectifs de cette mesure sont:

  1. obtenir la reconnaissance de la culture comme un instrument stratégique de développement national et
  2. viabiliser l’application de politiques nationales de développement, en identifiant des axes d’intervention gouvernementale dans le domaine de la culture, et en incluant des domaines de possible collaboration avec tous les acteurs du Système National de la Culture.

L’Objectif Général 2.6. de la END, « Culture et identité nationale dans un monde global », consiste à récupérer, promouvoir et développer les différents processus et manifestations culturels qui réaffirment l’identité nationale, dans un cadre de participation, pluralité, équité de genre et ouverture à l’environnement régional et global. Il cherche aussi à promouvoir la décentralisation de l’intervention culturelle gouvernementale, moyennant des alliances stratégiques avec des municipalités et des organisations culturelles non gouvernementales et populaires qui contribuent au développement intégral et soutenu des communautés.

Cet objectif cherche à promouvoir une culture de l’égalité qui projette de nouveaux rôles et valeurs pour les hommes et pour les femmes et rende visibles les apports et les droits des femmes tout au long du cycle de vie. Il promeut aussi la participation et le développement de la connaissance critique et de la pensée autonome, grâce à l’encouragement, depuis l’éducation primaire, de la culture de la lecture et de la capacité d’interprétation des produits et des manifestations culturels. Il encourage aussi la participation de la population dans des activités culturelles et artistiques spécialement dirigées aux garçons, aux filles, aux adolescentes et adolescents et aux jeunes.

Un objectif spécifique de l’objectif général culturel de la Stratégie National de Développement de la République dominicaine est celui qui a trait à la promotion du développement industriel culturel, ce qui constitue une mesure de stimulation de l’entreprenariat culturel de la culture durable et génératrice de revenus, de nouveaux métiers culturels et des emplois dans le milieu culturel. Ainsi, il constitue une stimulation à la création culturelle communautaire et à l’insertion des nouveaux types de produits culturels sur le marché touristique national, et enfin, d’une nouvelle génération d’entrepreneurs, créateurs et producteurs, qui commercialisent leurs produits. C’est un objectif qui consiste à encourager les industries industrielles, y compris celles basées sur l’usage des TICs, et les marchés de biens et de services culturels en tant qu’instruments pour le développement économique, l’élévation du niveau de vie de la population et la promotion de l’identité culturelle comme valeur ajoutée, assurant ainsi le respect des droits de la propriété intellectuelle. Il consiste aussi à initier des programmes de formation dans des domaines liés aux processus de production des industries culturelles.

De plus, et en concordance avec les engagements assumés par l’Etat dominicain pour le développement du pays, la présente administration gouvernementale (2012-2016) a entériné la reconnaissance de la culture comme un moteur de développement, en définissant des centres d’attention concrets à aborder dans les politiques publiques et pour guider la gestion culturelle :  

  1. renforcement institutionnel des entités culturelles,
  2. réhabilitation et modernisation des musées et de leur lien avec le tourisme culturel, i
  3. conservation, protection et mise en valeur du patrimoine monumental, urbanistique et architectural, ainsi que du patrimoine vivant,
  4. promotion de l’artisanat et de la gastronomie,
  5. encouragement et accès au financement aux entités qui composent l’économie créative,
  6. élargissement des opportunités de formation et création d’emplois,
  7. promotion et reconnaissance de l’identité nationale, régionale, provinciale et municipale, des valeurs de la patrie et des éléments propres de la culture citoyenne,
  8. développement d’espaces publiques où soit promue la culture citoyenne participative,
  9. création de centre culturels et d’ateliers libres,
  10. promotion du changement culturel de la citoyenneté en relation avec les inégalités de genre et l’élimination des stéréotypes,
  11. consolidation du Système d’Inventaire des Biens Culturels et du registre du patrimoine en général.
Main feature of the measure:

Ces mesures furent mises en place grâce à l’étroite collaboration des entités culturelles publiques avec les entités privées, mais surtout, grâce à l’exercice croissant d’incidence sociale qu’ont expérimenté les organisations de la société civile. Les ONGs, avec les fonctionnaires du Ministère de la Culture, ont participé activement aux processus de consultation pour la proposition du document de la Stratégie Nationale de Développement de la République dominicaine 2030.

La République dominicaine doit avancer davantage et les faiseurs de politiques publiques doivent reconnaitre plus largement le rôle que la culture peut jouer pour atteindre ses objectifs de développement, même si, comme on l’a vu, les premiers pas, les plus importants, ont été faits. Cette pondération est fondamentale, car elle affecte les allocations budgétaires, aspect qui freine les plans de formation, les programmes qui créent des opportunités pour la jouissance et la participation dans la culture, les plans pour protéger le patrimoine du pays, entre autres questions.

 

Results expected through the implementation of the measure:

L’inclusion dans la END de l’objectif général basé sur les interventions culturelles a donné comme résultat le début d’un processus de reconnaissance officielle mérité par la culture, et de nouvelles opportunités s’ouvrent ainsi dans le secteur. Actuellement, le compte satellite de la culture est créé. De plus, la culture constitue en un axe transversal – comme moyen et comme objectif – de la grande campagne d’alphabétisation que mène l’administration gouvernementale actuelle. Les activités culturelles, avec le sport, sont devenues un instrument qui a rendu possible l’extension de l’horaire scolaire afin d’élever la qualité de l’éducation. Les activités de certaines industries culturelles innovantes, comme les technologies graphiques, etc. sont devenues centres d’attention pour de nombreux plans sociaux. Ainsi, les nouvelles technologies s’appliquent aussi pour rapprocher les nouvelles générations afin qu’elles participent aux expressions culturelles traditionnelles comme le carnaval, et pour diffuser des festivités traditionnelles, comme celles relatives aux expressions musicales d’ascendance africaine.

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creation
Production
Distribution
Participation