Diversification des chaines radiophoniques : développement et numérisation du réseau radiophonique national

Where
Algeria
When
2020
Who
Ministère de la communication (Direction des médias et la direction du développement)
Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS)
Describe the main features of the policy/measure: 

En 1986, l'Etablissement de la radio et la television Algerienne (RTA) a fait l'objet d'une restructuration qui a engendre la creation de quatre entreprises autonomes : l'Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS), l'Entreprise nationale de television (ENTV), L'Entreprise nationale de production audiovisuelle (ENPA) et l'Entreprise nationale de telediffusion (ENTD).

A l'instar des autres entreprises, issues de la restructuration de la RTA, l'ENRS jouissait d'une independance aux plans organisationnel et financier, ce qui lui a permis de developper ses propres moyens de production et d'ameliorer les conditions d'exercice de la mission de service public. La Radio algerienne est passee au statut d'etablissement public a caractere industriel et commercial (EPIC) par le Decret executif ndeg 91-102 du 20 avril 1991. Un cahier des charges definissant les missions de la Radio algerienne est publie egalement en avril 1991. Ayant pour mission d'informer par la diffusion ou la retransmission de programmes radiophoniques se rapportant a la vie nationale, regionale, locale ou internationale, et qui a ete egalement de promouvoir la communication sociale et la protection de l'identite nationale dans toute sa diversite.

La radio a lance depuis 1991 son plan de diversification de ses programmes et de redeploiement geographique, et ce, grace au reseau de radios locales et thematiques, ce qui lui permet en 2012 de totaliser 55 chaines radiophoniques diffusees en FM, dont 3 chaines nationales diffusant en 3 langues : la Chaine 1 en Arabe, la Chaine 2 en Tamazight et la Chaine 3 en Francais. Quatre chaines thematiques : Radio Coran, Radio Culture, Jil FM et Radio Algerie Internationale (RAI) qui diffuse en 4 langues (Arabe, Francais, Anglais et Espagnol), ainsi que 48 radios locales qui correspondent aux 48 wilayas du pays (58 wilayas depuis decembre 2019).
Au plan technique, il a ete procede a une large operation de renouvellement et de modernisation des equipements et d'outils de travail permettant a la Radio algerienne d'etre au diapason et au meme niveau de ce qui existe a l'echelle internationale. La numerisation des studios et des moyens de production a connu egalement un developpement et une avancee considerable.

Les radios locales sont considerees parmi les institutions mediatiques les plus puissantes qui influencent le public local, en raison de l'instantaneite qui les caracterise dans la presentation des nouvelles et la transmission du cours des evenements en temps opportun, et en vertu de la fonction de proximite et interactive qui les relie au public d'auditeurs en offrant de nombreux espaces repondant a plusieurs domaines sociaux, culturels, de services et de divertissement, meme politique.

En vertu des taches culturelles, sociales et professionnelles qui leur sont assignees, le contenu diffuse sur les radios locales doit refleter la vie sociale la com-munaute locale, dans tous ses aspects sociaux, economiques, politiques, culturels et creatifs. Ces radios doivent s'interesser aussi aux aspects lies a la gestion de la ville, en ce qui concerne la vie quotidienne du citoyen, en particulier dans les domaines du logement, travail, education, sante, hygiene, securite, tourisme et divertissement. Les radios locales garantissent egalement la mise en valeur du patrimoine culturel local et participent a sa promotion. Elles veillent egalement a garantir le droit a l'information et a l'expression ainsi qu'a la diversite d'expression culturelle, linguistique et d'opinion.

Le volume horaire journalier de la diffusion radiophonique des radios locales est de 666 h/j avec un temps d'antenne qui varie entre 13h05 a 24h/j selon chaque radio. 27 de ces radios locales diffusent en plus de l'Arabe, en Tamazight egalement avec toutes les variantes selon les regions (kabyle, chaoui, m'zabi, znati, hassani, ouargli, targui et chenoui).
Le temps d'antenne consacre a la culture, historique et religieux est de 16 %, le socio-educatif 20%, divertissement, varietes et services 40%.

What are the results achieved so far through the implementation of the policy/measure?: 

En avril 2012, la Radio algerienne a inaugure le Centre de formation de Tipaza assurant ainsi, plusieurs sessions de formation et de perfectionnement au profit des journalistes locaux et de plusieurs corps de personnels exercant le metier de la communication radiophonique.
La mise en ligne de toutes ces radios, soit en live streaming soit en podcast, consiste a une evolution digitale du secteur sans precedent.

En 2017, le nombre d'ecoutes des programmes de la Radio algerienne sur le web a atteint 284 millions. Il s'agit la d'une nette progression puisqu'en 2016, ce meme chiffre etait de 140 millions, soit une progression de 52% en une annee. Ces ecoutes concernent l'ensemble des chaines au nombre de 56 qu'elles soient nationales, thematiques ou locales. Ceci, alors que le nombre de visiteurs uniques durant cette meme annee 2017 a atteint plus de 38 millions (38 041 364 visiteurs). Ce meme chiffre s'etablissait, une annee auparavant, a 30 139 557 visiteurs.

Ceci traduit une nette augmentation d'audience et d'attractivite des internautes pour les programmes de la Radio algerienne via son portail web et la Radio Algerie Multimedia.

Par ordre decroissant, le classement des differentes chaines nationales et thematiques sur le critere du nombre d'ecoutes durant l'annee 2017 se classait comme suit : Radio El Bahdja, Jil FM, Chaine 1, Chaine 3, Radio Coran, Chaine 2, Radio Culture.
Pour ce qui est des radios regionales, le nombre d'ecoutes enregistre a ete de 103 millions, placant la Radio regionale de Setif au sommet du podium avec plus de 6 772 000 ecoutes, suivie de celle de Annaba avec plus de 5 900 000 ecoutes, et en troisieme position la Radio regionale de Tizi Ouzou avec plus de 4 626 000 ecoutes.

Le 1er novembre 2018, l'Etablissement public de telediffusion d'Algerie (TDA) a officiellement diffuse 57 services radios (48 radios regionales, Chaines 1, 2 et 3, Radios Decrochage, Radio Decrochage 2, Radio Algerie internationale, Radio Sahel, Jil FM et Radio multi-chaines), ainsi que du fil d'Algerie Presse Service (APS), avec une moyenne de 450 a 500 depeches par jour en Arabe et en Francais.
Dans le cadre du processus de numerisation, la TDA a Tamenfoust, dediee a la Radio numerique terrestre en mode T-DAB+ (Terrestrial Digital Audio Broadcasting) est entre en service le 13 fevrier 2018, a l'occasion de la Journee mondiale de la Radio. Cette operation, premiere du genre en Algerie, a diffuse un bouquet de quatre chaines : Chaines 1, 2 et 3 ainsi que Jil FM, au Centre et a l'Est de la capitale, soit 68% de la population de la wilaya d'Alger.

Le lancement officiel de cette station pilote de 600 Walts a permis de maitriser par TDA cette technologie de derniere generation et d'assurer la migration de la diffusion de la Radio analogique FM a la Radio numerique terrestre (RNT). Par ailleurs, une premiere diffusion de demonstration a eu lieu en mars 2017, en mode DRM a partir du centre de diffusion en ondes moyennes d'Ouled Fayet, Alger. Ainsi ces deux normes, T-DAB+ et DRM remplaceront a terme les modes de diffusion FM et AM respectivement, couvrant 500 millions d'auditeurs dans 38 pays. En 2016, 60 millions de recepteurs numeriques ont ete vendus dans le monde. L'Algerie rejoint, ainsi, deux autres pays du continent africain, a savoir l'Afrique du sud et la Tunisie a proceder a des tests en matiere de radiodiffusion numerique terrestre.

Partner(s) engaged in the implementation of the measure: 
Name of partnerType of entity
Ministère de la communication, Ministère de la poste et des technologies de l’information et de la communication
Public Sector
Entreprise nationale de radiodiffusion sonore (ENRS), Établissement public de télédiffusion d’Algérie (TDA), Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), Radios nationales, Radios locales
Public Sector
Représentants de la société civile, Divers intervenants, Autres
Civil Society Organization (CSO)
Has the implementation of the policy/measure been evaluated?: 
YES
If yes, what are the main conclusions/recommendations?: 

Ces realisations de la Radio algerienne, accompagnees d'une evolution de la ressource humaine qualifiee et des moyens techniques, la diversification, le deploiement geographique la numerisation de la radio, est consideree comme un exemple reussi dans la generalisation de la digitalisation du service de l'information.

L'objectif aujourd'hui serait de developper des synergies entre les industriels, les editeurs de contenus et les start-up innovantes afin d'aboutir a la concretisation de la strategie nationale de communication sur la diffusion numerique (television et radio numerique terrestre) et la fabrication des equipements et accessoires de reception par les industriels, en partenariat avec la TDA.

Une feuille de route relative a l'integration d'un ecosysteme national de l'audiovisuel et multimedia doivent etre mis en place afin de concretiser ce projet.

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Cinema/ Audiovisual Arts