Création du Centre national de la cinématographie du Niger (CNCN)

Where
Niger
When
2018
Who
CNCN
Key objectives of the measure:
  • réglementer par des textes législatifs et réglementaires l’activité de l’industrie cinématographique  et vidéographique au Niger;
  • produire, seul ou en coproduction avec des entreprises du secteur privé des films d’actualité, des films documentaires, artistiques ou pédagogiques ;
  • produire les statistiques de l’activité cinématographique et vidéographique ;
  • recueillir et conserver au titre du dépôt légal les œuvres cinématographiques et vidéographiques tant nationales qu’étrangères;
  • tenir une billetterie nationale unique pour toutes les salles de cinéma et les vidéoclubs ;
  • assurer la diffusion des films documentaires avec les medias publics et privés et le développement d’un secteur non commercial de la cinématographie et de la vidéographie ;
  • organiser, avec le concours des groupements professionnels, des manifestations nationales et internationales susceptibles de contribuer au rayonnement des œuvres cinématographiques et vidéographiques nigériennes et de favoriser les échanges entre professionnels du cinéma et de la vidéographie ;
  • organiser la formation professionnelle et technique pour les métiers artistiques et techniques du cinéma et de la vidéographie : perfectionnement et recyclage;
  • favoriser l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour la promotion de l’industrie cinématographique et vidéographique au Niger;
  • soumettre à la signature du Ministre de tutelle ;
  • les autorisations de tournage de film sur le territoire national après avis du Directeur Général du CNCN ;
  • les visas d’entrée, d’exportation et d’exploitation des productions cinématographiques et vidéographiques après avis de la commission interministérielle de contrôle cinématographique ;
  • les cartes professionnelles destinées aux techniciens du cinéma et de la vidéographie ;
  • délivrer les cartes professionnelles destinées aux techniciens du cinéma et de la vidéographie.
Scope of the measure:
National
Nature of the measure:
legislative
Main feature of the measure:

Outil à vocation structurante, le CNCN est un établissement public à caractère professionnel (EPP), doté d’une autonomie financière. Le CNCN axe son intervention sur l’accompagnement dans la production  des œuvres cinématographiques et audiovisuelles et l’aide à la promotion à travers la mise à disposition de salles, l’appui financier à l’organisation de certains événements cinématographiques.

 

Il dispose d’un pool de matériels techniques performants qu’il met à la disposition des professionnels  pour la production. Une attention particulière est accordée au volet création en soutenant des ateliers (d’écriture de scénarii, de réalisation, de prises de vue et son).

Le Centre a signé une convention de coproduction avec Faso film du Burkina Faso pour la réalisation d’une série télévisée de 26 épisodes tirée du roman «Chroniques Judiciaires» du journaliste écrivain nigérien Amadou Ousmane. Deux autres accords de coopération ont également été signés, l’un avec le Centre National de la Cinématographie du Maroc et l’autre de coproduction et d’échange cinématographique avec la Turquie.

Le renforcement des capacités des acteurs de la chaîne du cinéma et de l’audiovisuel a permis au cinéma nigérien de remporter plusieurs prix au niveau international dont :

  • une cinquantaine de prix internationaux de la réalisatrice Aicha Macky pour son film
  • « l’arbre sans fruit » entre 2016 et 2018,
  • une dizaine de prix internationaux de la réalisatrice Amina Weira, avec le film « la colère dans le vent » entre 2016 et 2018
  • le Prix spécial du Jury au Festival Grand prix de Cinéma et de la Télévision (GPACT) avec le film « koukan kourcia ou le cri de la tourterelle » du réalisateur Sani Magori à Abidjan  en 2013;
  • d’autres distinctions et prix ont été remportés par notamment les réalisateurs Moussa Hamadou Djingarey , Amina Abdoulaye Mamani, Malik Abdourahamane, Ramatou Keita , etc.

 

Results expected through the implementation of the measure:

la professionnalisation des acteurs de la cinématographie est renforcée ;

 

la coproduction ainsi que la coopération internationale sont soutenues ;

 

le contrôle de toute la chaîne cinématographique est assuré ;

 

le concours des groupements professionnels, des manifestations nationales et internationales susceptibles de contribuer au rayonnement des œuvres cinématographiques et vidéographiques nigériennes est effectif

Financial resources allocated to implement the measure:

De 2015 à 2018, le Centre a reçu au total 395.356.000 Francs CFA au titre de la subvention de l’Etat, soit 602677 Euro

 

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Cinema/ Audiovisual Arts
Cultural Value Chain
Creation
Production
Distribution
Participation