Création de mécanismes d'articulation et de coordination avec le secteur privé pour viabiliser les politiques culturelles

Where
Dominican Republic
When
2013
Key objectives of the measure:

Les politiques culturelles de la République dominicaine ont pris en compte le fait que les manifestations de la culture dominicaine sont exercées par des individus et des groupes de population représentatifs d’une nation diverse, et c’est pourquoi l’Etat dominicain considère qu’il doit garantir une plus grande
représentation de ces acteurs dans les prises de décision politiques et dans l’exécution des plans nationaux et des programmes de développement.

C’est ainsi que l’organisme ayant le plus grand pouvoir de décision du secteur culturel, le Conseil National de la Culture, avec un total de 22 membres, est intégré par 14 représentants privés du secteur culturel (64% du total des membres), dont : des artistes, des intellectuels, des spécialistes et chercheurs de la culture et de l’environnement, des représentants des organisations culturelles communautaires, des conseils de développement provinciaux, des gouvernements locaux, du secteur privé entrepreneurial, et des fondations, et de grandes personnalités du secteur culturel.

De plus, les plans et les projets culturels gouvernementaux sont complétés par des programmes et des initiatives privées, que ce soit avec un financement du Budget National ou avec des interventions coordonnées avec le Ministère de la Culture ou toute autre entité adscrite à ce dernier.

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creation
Production
Distribution
Participation