Coopération et Echanges : Mise en œuvre du volet culturel du programme de travail 2012 - 2014 de l’accord de coopération entre le Sénégal et Wallonie-Bruxelles

Where
Senegal
When
2016
Who
Ministère de la Culture
Key objectives of the measure:

Le programme de travail 2012-2014 est celui négocié et validé , pour être mis en œuvre, pendant la période considérée par la « Cinquième Réunion de la Commission mixte permanente instituée par l’Accord de coopération signé le 6 novembre 1998 entre, d’une part, la république du Sénégal et, d’autre part, la Communauté française de Belgique et la Région wallonne et chargée également de l’application de l’Accord de coopération signé le 17 juin 2003 entre, d’une part, la république du Sénégal et, d’autre part, la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale »

 

Ses objectifs généraux sont de soutenir :

- -la  circulation des artistes de la sous-région

-la  participation croisée aux Festivals organisés au Sénégal et Wallonie-Bruxelles (théâtre, danse, musique, cinéma)

- la Biennale des Arts de Dakar

-le Festival de Folklore et de Percussion de Louga (FESFOP

-le partenariat entre l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie (AKDT) et des opérateurs culturels sénégalais.

-les échanges de jeunes (Programme Axes Sud) et les  formations à l’intention des responsables d’institutions socio-culturelles organisés par le Bureau International Jeunesse (BIJ).

-le Journées internationales de la Francophonie

-le développement des entreprises culturelles, susceptibles d’avoir des retombées intéressantes  sur les plans, économique et social, à travers une attention à la professionnalisation de ce secteur.

    -  Le  Soutien au partenariat entre l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie (AKDT) et des opérateurs culturels sénégalais

-La mise en œuvre d’un programme, de formation et d’une Plateforme culturelle, dit FLOTTI, articulé autour de deux axes : une école internationale de formation et de professionnalisation en arts de la scène basée en région, une plateforme culturelle et citoyenne visant à l'émergence d'initiatives artistiques locales diversifiées

-La mise en place d’un carrefour des ressources Hip Ho

Scope of the measure:
International
Nature of the measure:
institutional
Main feature of the measure:

Le Programme de travail est la composante culturelle de la cinquième Réunion de la Commission mixte permanente instituée par l’Accord de coopération signe le 6 novembre 1998 entre, d’une part, la république du Sénégal et, d’autre part, la Communauté française de Belgique et la Région wallonne et chargée Egalement de l’application de l’Accord de coopérations signé le 17 juin 2003 entre, d’une part, la république du Sénégal et, d’autre part, la Commission communautaire française de la Région de Bruxelles-Capitale

 

Conformément au souci qui était celui du Sénégal et de la Fédération Wallonie-Bruxelles lorsqu’ils ont œuvré ensemble pour l’adoption de ce texte fondamental qu’est la Convention de l’UNESCO sur la promotion et la protection de la diversité culturelle, le programme réserve une  large place est inspirée de cet instrument.

A cet effet, et répondant également  au souhait des Ministres de la Culture de l’UEMOA, les Parties ont eu le souci  à ce que leur appui aux politiques culturelles soit aussi un vecteur du développement économique.

Results expected through the implementation of the measure:
  • La Participation croisée aux Festivals organisés tant au Sénégal qu’en Wallonie-Bruxelles (théâtre, danse, musique, cinéma) est assurée
  • La Biennale des Arts de Dakar, Dak’Art est soutenu
  • Le Festival de Folklore et de Percussion de Louga FESFOP a bénéficié d’un appui à sa mise en œuvre
  • Un  partenariat a été créé  entre l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie (AKDT) et des opérateurs culturels sénégalais
  • U programme, de formation et de Plateforme culturelle, dit FLOTTI, articulé autour de deux axes : une école internationale de formation et de professionnalisation en arts de la scène basée en région, une plateforme culturelle et citoyenne visant à l'émergence d'initiatives artistiques locales diversifiées est mis en œuvre  
  • Un centre  de ressources Hip Hop Bruxelles-Dakar »  pour la promotion du  mouvement Hip Hop dans son ensemble au travers  de concerts, expositions, ateliers de formation, festivals, performances, rencontres professionnelles est mis en place
  • Une structure permanente locale de réalisation et production de courts métrages d’animation est créée
  • La formation aux métiers du patrimoine en vue de la réhabilitation de la Maison de l’Amiral à Gorée est réalisée
  • Le u patrimoine culturel national au sein des manufactures Sénégalaises des Arts décoratifs de Thiès (MSAD) est revalorisé.
Financial resources allocated to implement the measure:

Les ressources essentielles prévues par l’Accord sont :

  • Pour le Projet « Appui aux politiques culturelles

Moyens à charge de WBI  en  n 2012, 2013 et 2014 : Des moyens seront dégagés pour répondre aux requêtes que s’adresseront les Parties en fonction des ressources notamment budgétaires, disponibles de part et d’autre. Chaque année, 8 mensualités de bourses seront réservées pour la formation aux métiers de la Culture dont 3 au moins dans le cadre de l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie (AKDT).

  • Pour le projet de Plateforme culturelle, articulé autour de deux axes : une école internationale de formation et de professionnalisation en arts de la scène basée en région, une plateforme culturelle et citoyenne visant à l'émergence d'initiatives artistiques locales diversifiées

Les moyens  prévus en 2012-2013-2014 : q (missions (14 jours) par an

-4 mensualités de stage professionnel par an

  • -Pour le projet de mise en place d’un carrefour des ressources Hip Hop Bruxelles-Dakar »  pour la promotion du  mouvement Hip Hop dans son ensemble au travers  de concerts, expositions, ateliers de formation, festivals, performances, rencontres professionnelles

Les crédits maximaux suivants seront prévus s

De 2012 à 2014 : 1 mensualité de bourse de stage professionnel par an

En 2013 et 2014 : 19 000 EUR dont 5 000 EUR d’équipement par an

  • Pour le projet Création d’une structure permanente locale de réalisation et production de courts métrages d’animation

Les budgets déposés par l’opérateur seront conformes au barème WBI des frais admissibles pour les projets soumis suite aux appels d’offres dans le cadre des commissions mixtes bilatérales.

Les crédits maximaux suivants seront prévus selon le même barème.

En 2013 : 20.000 EUR

En 2014 : 40.000 EUR dont 20.000 EUR pour les équipements

  • Pour le projet Formation aux métiers du patrimoine en vue de la réhabilitation de la Maison de l’Amiral à Gorée 

Les crédits maximaux suivants sont prévus :

En 2012, po

Main conclusions of the evaluation of the measure:

L’évaluation a relevé notamment, les excellents résultats obtenus pour la mise en œuvre de Dak’Art ; biennale de l’art contemporain africain et qui ont motivé  reconduite des composantes du soutien : formation des journalistes et une prise en charge du journal de la Biennale ; formation du personnel de la Biennale et renforçaient des collections du Centre de Documentation pour les chercheurs, les spécialistes de l’art et les diplomates.

S’agissant du Festival de folklore et de Percussion de Louga l’évaluation a souligné la contribution décisive de l’Accord à la professionnalisation des acteurs, ainsi qu’à lacération d’un musée de la percussion, d’une radio culturelle, la formation et l’équipement (régie son et lumière), a quoi s’ajoute  création d’un village du Festival  avec 15 emplois permanents.

 

S »agissant du programme de;  formation et plateforme culturelle, dit FOTTI qui en était à la phase 2, il a été relevé sa contribution à la formation et à la professionnalisation de comédiens amateurs dans un contexte où l’Ecole nationale des Arts (ENA) avait fermé son département « Art dramatique 

Le projet a aussi  permis de créer des emplois. Et dans  la vingtaine de comédiens formés depuis 2009, une dizaine parmi eux a pu intégrer le marché de l’emploi. « 

En ce qui concerne le projet « Carrefour des ressources hip hop Dakar-Bruxelles, son opérateur  AFRICULTURBAN et son partenaire l’Asbl Lezarts Urbains ont travaillé pour la promotion des cultures urbaines au Sénégal. Wallonie-Bruxelles International (WBI) a soutenu le projet qui s’articule autour de trois axes :

  • la création d’un Centre de documentation unique en Afrique spécialisé cultures urbaines ;
  • l’équipement d’une unité son et vidéo « plateforme hip hop  », levier du projet « Flow up » soutenu par l’Union Européenne ;
  • le renforcement de