Contribution des artistes et professionnels de la culture à la lutte contre la pandémie de Coronavirus

Where
Burkina Faso
When
2020
Who
Association Koombi Solidarité
Djongo diffusion
Atelier Théâtre Burkinabè (ATB)
This measure was reported by civil society.
Describe the main features of the measure/initiative: 
La pandémie du Coronavirus ou COVID-19 a mis au défi l’humanité toute entière, en montrant sa fragilité, ses limites scientifiques et technologiques et en paralysant l’activité économique mondiale. Parmi les secteurs qui subissent de plein fouet les revers de cette pandémie, figurent le secteur culturel et particulièrement les filières des industries culturelles et créatives. En effet, le secteur culturel est fortement impacté avec les reports et annulations de la quasi-totalité des activités (tournées, festivals, programmations, diffusions, concerts, saisons artistiques, exécutions de projets, résidences de créations, etc.). Toute l’industrie culturelle est à l’arrêt, au détriment de ses acteurs qui pour la grande majorité n’ont pas de revenus fixes. Au Burkina Faso, les artistes et les professionnels de la culture ne se sont pas pour autant résignés à une cessation absolue de travail face à cette crise. Certains se sont adaptés ingénieusement et se sont investis à travers leurs œuvres et leurs interventions dans la riposte contre la COVID-19, par la sensibilisation des populations. Lecture de contes, diffusion des pièces de théâtre, des spectacles de danse et de musique en direct, sont des initiatives multipliées sur la toile, particulièrement aux heures du couvre-feu. L’objectif de ces initiatives est de contribuer à offrir des loisirs à la population confinée dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 et à sensibiliser les publics au respect des gestes barrières et les mesures prises par le pays pour stopper la pandémie.
What are the results achieved so far through the implementation of the measure/initiative?: 
La résilience artistique et culturelle a permis la sensibilisation de la population et la promotion des œuvres de différentes filières. Au niveau des arts de la scène, les spectacles de conte, de théâtre et de danse ont été remarquables. - L’artiste conteur Pingdewinde Gérard KIENTEGA dit KPG a créé l’Atelier de la forge, espace de réflexion, de création et de recherche dans l’objectif de promouvoir la transmission à travers des spectacles de contes. Dans le cadre du confinement, l’artiste a mis en ligne en direct sur sa page Facebook, chaque soir des histoires et des prestations musicales afin d’apporter une lueur d’espoir et rompre avec l’isolement imposé pat le Covid-19. L’atelier de la forge a ainsi diffusé 52 spectacles de Conte et de musique à travers sa page Facebook durant un mois. Cette initiative très suivie à travers le monde a quintuplé le nombre de ses abonnés passant de 3 000 à 15 000 ceux-ci en un mois ; - L’Atelier Théâtre Burkinabè (ATB) a mis en place une plateforme de suivi des séances de télé-théâtre sur les réseaux sociaux (Facebook, YouTube). En collaboration avec la Télévision Nationale Burkinabè, un programme de diffusion a permis à des milliers de spectateurs et de fans de suivre des pièces théâtrales de l’ATB pendant plusieurs au cours de la crise. : ainsi « Tourments de femmes », « Une tempête », « Yamba », « Le nassongo », « La parenthèse de vie », « Le dernier couteau » ont été diffusées en avril, mai et juin ; - L’association « Art au-delà du Handicap » et « Kindo production » en partenariat avec Ankata, l’Institut Français de Bobo-Dioulasso, le Centre de Développement Chorégraphique la Termitière, et « Business Informatique » ont produit une performance vidéo du danseur, chorégraphe burkinabè Yaya SANOU sur les réseaux sociaux visant à encourager le personnel soignant du COVID-19. Au niveau de la musique, plusieurs artistes ont participé à la sensibilisation contre la pandémie. - L’artiste musicien burkinabè Bil Aka Kora, pour rester en contact avec les mélomanes, a produit 10 « mini-concerts » live de 45 minutes chacun avec un plateau composé de musiciens burkinabé et d’Europe. Ces concerts ont été diffusés en direct tous les dimanches pendant 10 semaines sur la page Facebook de l’artiste ; - Le parolier Don Sharp de Batoro, dont le dernier album venait de sortir 25 février 2020, a utilisé les réseaux sociaux pour chanter en faveur de la quiétude de la nation. En effet à travers sa structure « Afrika Prod », et l’aide de « Merveilles production », il a écrit et réalisé des capsules vidéo de sensibilisation sur le COVID-19 avec des jeux d’acteurs pour toucher un plus grand nombre de personnes ; - Le rappeur burkinabè, Smarty s’est engagé avec l’UNICEF Burkina Faso, dans la prévention du Coronavirus. Il a signé une chanson à destination de la population pour encourager l’adoption des gestes-barrières pour limiter la propagation du virus ; - Plusieurs artistes de la ville de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou se sont mobilisés pour lutter contre le coronavirus et pour soutenir le personnel soignant à travers la réalisation d’œuvres collectives et de leurs clips. La diffusion de ces clips dans les télévisions publiques et privées a contribué à sensibiliser les populations sur la maladie de la COVID-19 à travers les gestes barrières.
Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Music
Performing Arts
Transversal Priority(ies)
COVID-19