Conseil national des langues et de la culture marocaine

Where
Morocco
When
2017
Who
Conseil National des Langues et de la Culture marocaine.
Key objectives of the measure:

Au Maroc, plusieurs langues et variétés linguistiques coexistent actuellement, l'arabe classique ou standard, l’arabe marocain ou darija, l’amazigh et le hassani, en plus des langues étrangères (Français, espagnol et anglais). La Constitution de 2011, a revu le statut des langues et octroyé à l’amazigh le statut de langue officielle en plus de l’arabe. Elle a également prévu dans son article 5 la création d’un Conseil national des langues et de la culture marocaine. Aussi et en application des dispositions de la Constitution, le Ministère de la Culture a piloté l’élaboration d’un projet de loi organique pour la création dudit Conseil. Ce projet de loi n° 04-16 a été adopté en 2016 aux conseils du gouvernement et des ministres et il est actuellement en instance de validation par les deux chambres du parlement. Ce conseil sera chargé, notamment, de la protection et du développement des langues arabe et amazighe et des diverses expressions culturelles marocaines. Le projet de loi organique, en détermine les attributions, la composition et les modalités de fonctionnement, il vise à doter ce Conseil de la personnalité morale et de l’autonomie financière, et définit ses attributions et ses missions, surtout celles relatives à la proposition d’orientations stratégiques de l’Etat dans les domaines linguistique et culturel, leur cohérence et leur complémentarité. Ce projet de loi définit également la composition du conseil. Outre son président il sera constitué de 25 membres dont le mandat est fixé à cinq ans renouvelables, représentant 5 catégories: les experts dans les domaines du développement linguistique, culturel, et des différentes expressions culturelles marocaines, ainsi que l’ensemble des institutions, instances nationales, administrations publiques, universités et instituts de formation dans le domaine de la culture et des arts ainsi que les associations et ONGs, concernées par ces domaines.

Scope of the measure:
Local, Regional, National, International
Nature of the measure:
legislative, regulatory, financial, institutional
Main feature of the measure:

La création du Conseil national des langues et de la culture marocaine, une institution de référence pour la conception de la stratégie culturelle et linguistique du royaume. Les rôles dévolus à cette institution pour harmoniser les politiques linguistiques et favoriser la protection et la valorisation des expressions de la diversité culturelle produiront une valeur ajoutée attendue en ces domaines. Dans cette optique, sont appelés à jouer un rôle essentiel auprès du Conseil, les institutions qui le composent, notamment l’Académie Mohammed VI pour la langue arabe et l’Institut royal de la culture amazighe, en collaboration avec le Conseil supérieur de l’enseignement et de la recherche scientifique et les départements ministériels concernés, notamment la Culture, l’Education nationale et les médias ainsi que les instances dont la création est prévue, notamment l'instance relative à la langue Hassani et aux autres dialectes et expressions culturelles marocaines, l'instance relative au développement culturel et à la protection du patrimoine, et l'instance relative au développement de l'usage des langues étrangères.

Results expected through the implementation of the measure:

En vertu du projet de texte de loi n° 04-16, les résultats attendus du Conseil des langues et de la culture marocaine sont :

- La protection et le développement des langues arabe, amazighe et Hassani seront assurés ;

- Les diverses expressions culturelles marocaines seront protégées et promues;

-  Des mesures d’accompagnement des industries créatives seront élaborés afin d’en garantir la compétitivité ;

-  L’apprentissage et la maîtrise des langues étrangères les plus courantes dans le monde seront facilités et le nombre de parlent ces langues sera augmenté;

- Les orientations du conseil seront évaluées et mises en œuvre en coordination avec les acteurs culturels, autorités, instances concernées et société civile.

Financial resources allocated to implement the measure:

- Le budget qui lui sera consacré dans le cadre du Budget de l’Etat ;

- Les subventions des organisations nationales et internationales, publiques et privés ;

- Les Dons ;

- Les recettes générées des activités et prestations du Conseil.

Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Multi-domain
Cultural Value Chain
Creation
Production
Distribution
Participation