Célébration du cinquantenaire du FESPACO

Where
Burkina Faso
When
2020
Who
Direction Générale du Cinéma et de l’Audiovisuel (DGCA)/du Ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT)
Délégation Générale du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (DG FESPACO)
Describe the main features of the policy/measure: 

Dans le cadre de l'organisation de la 26eme edition du Festival panafricain du cinema et de la television de Ouagadougou (FESPACO), le plus ancien et plus prestigieux festival de cinema de l'Afrique subsaharienne ; edition coincidant avec les cinquante ans de la Biennale, le Gouvernement du Burkina Faso a initie deux actions fortes : la celebration du cinquantenaire du FESPACO en partenariat avec la Federation panafricaine des cineastes africains et le soutien a la production cinematographique nationale pour une participation de qualite des cineastes burkinabe audit cinquantenaire.

En rapport avec la premiere action, en 2017, le Gouvernement et la Federation panafricaine des cineastes (FEPACI) ont organise un atelier international de reflexion sur le cinquantenaire du FESPACO. Cet atelier avait pour objectifs de reflechir sur le role et la place du FESPACO cinquante an apres sa creation et sur la dimension de sa contribution effective au developpement du secteur cinematographique et audiovisuel ; de degager des perspectives pour une meilleure organisation des editions futures ; definir le contenu du cinquantenaire et proposer des themes de reflexion pour le colloque.

Les travaux de cet atelier de reflexion ont debouche sur la formulation du theme de l'edition du cinquantenaire et sur le contenu a donner a la celebration. Le theme de l'edition du cinquantenaire "Confronter notre memoire et forger l'avenir d'un cinema panafricain dans son essence, son economie et sa diversite" devait permettre de nourrir la reflexion sur le devenir du cinema ; un cinema ancre dans la culture et le contexte africains qui integre la dimension economique du 7eme art, qui est ouvert a la diversite des contenus et des acteurs et qui integre les considerations liees au genre.

Pour cette Edition, il etait attendu une participation exceptionnelle des professionnels du cinema africain et de la Diaspora a la selection des films, au colloque et au Marche International du Cinema Africain. La participation des partenaires techniques et financiers et des medias regionaux et internationaux etait egalement attendue. Un comite de mobilisation couvrant toutes les regions africaines a ete mis en place. Un budget exceptionnel de plus de 1,7 milliards de francs CFA soit environ 3 090 909 de dollars US a ete mobilise, avec une contribution de 1 000 000 000 FCFA soit environ 1 818 182 de dollars US de l'Etat burkinabe.

La deuxieme action decoule du constat de la faiblesse de la production cinematographique et audiovisuelle au Burkina Faso en raison de la rarete des financements. Les ressources financieres du secteur du cinema et de l'audiovisuel proviennent essentiellement de subventions publiques nationales et internationales qui s'amenuisent d'annee en annee. Pour ameliorer la representativite du Burkina Faso a la selection officielle de la 26eme edition du FESPACO, l'Etat burkinabe, a titre exceptionnel, a mis en place dans le cadre de son budget 2018, une ligne de subvention d'un milliard de francs CFA (soit 1 658 375 de dollars US) destinee a soutenir les acteurs du cinema et de l'audiovisuel dans la realisation de films burkinabe. Les beneficiaires directs de la mesure etaient les societes de production cinematographique, avec comme beneficiaires indirects les acteurs de la chaine du cinema et de l'audiovisuel (scenaristes, realisateurs, techniciens, comediens, etc.) et le public cinephile.

Pour la mise en oeuvre de cette mesure financiere, un comite de selection compose de representants de l'Administration culturelle, de la societe civile du domaine du cinema et de l'audiovisuel (Union nationale des cineastes du Burkina, Association des critiques de cinema du Burkina Faso et Union nationale des femmes cineastes du Burkina Faso) et de personnes ressources du cinema et de l'audiovisuel a ete mis en place par l'arrete ndeg2018-190/MCAT/SG/DGCA du 11 mai 2018 du Ministre de la culture, des arts et du tourisme. Le comite a etabli les criteres de selection et d'octroi de la subvention. Sur cette base, un appel a candidatures a ete lance aux Maisons de production. Le processus de selection comportait les etapes suivantes : la reception des candidatures, la verification de la completude des dossiers de candidatures pour ne retenir que les dossiers conformes et complets, l'examen des dossiers retenus en fonction des criteres de selection definis, le classement des dossiers en fonction de la satisfaction des criteres de selection et la selection definitive des projets a financer. Au total, 48 projets de films complets et conformes ont ete soumis a l'appreciation du Comite de selection, dont 8 projets presentes par des femmes cineastes.

Des contrats de subvention, definissant les droits et obligations des parties prenantes (Etat et Beneficiaires) ont ete etablis. Ces contrats precisaient aussi le montant de la subvention ainsi que les modalites de decaissement de la subvention. Un dispositif de suivi a ete mis en place pour s'assurer de la mise en oeuvre effective des differents projets.

What are the results achieved so far through the implementation of the policy/measure?: 

La premiere action a permis d'atteindre d'importants resultats. La 26eme edition et la celebration du cinquantenaire du FESPACO se sont tenues du 23 fevrier au 02 mars 2019. Pour la selection officielle, 165 films ont ete retenus pour la competition sur plus de 1000 candidatures de films, traduisant ainsi l'engouement des cineastes africains et de la diaspora africaine pour le FESPACO et demontrant aussi l'efficacite du dispositif mis en place pour susciter la participation des cineastes africains et de la diaspora africaine. Environ 2000 professionnels du cinema d'Afrique et du monde ont pris part a l'edition malgre le contexte securitaire difficile.

Un colloque international sur le theme de l'edition a ete organise ainsi qu'une cinquantaine de fora, de panels et de rencontres professionnelles. Ces rencontres ont permis de degager des perspectives pour le developpement du cinema africain en lien avec le theme de l'edition. Plus de 400 medias nationaux et internationaux y ont ete accredites.

Pour la premiere fois, trois chefs d'Etat africains ; notamment les Presidents Paul KAGAME du Rwanda, Ibrahim Boubacar KEITA du Mali, par ailleurs Champion de l'Union Africaine pour la culture et Roch Marc Christian KABORE du Burkina Faso, ont participe a la ceremonie officielle de cloture de l'edition.

Concernant la deuxieme action, la subvention a permis le financement integral de 10 films et le financement partiel (post-production) de 5 films, soit la mise sur le marche de 15 nouveaux films qui enrichissent la cinematographie burkinabe et africaine. Quatre projets de film, sur huit portes par des femmes, ont ete retenus dans le cadre de la subvention, avec un taux de reussite de 50% ; taux qui traduit la grande qualite des projets portes par les femmes cineastes ; contre un taux de reussite de 27,5% pour les projets portes par les hommes.

Onze des films subventionnes ont ete retenus dans la selection officielle de la 26eme edition du FESPACO (165 films) parmi lesquels le film <> realise par Madame Aicha BORO/LETTERIER qui a remporte l'Etalon d'or de Yennenga dans la section documentaire long metrage. Deux autres films ont ete retenus dans la section panorama.

Financial resources allocated to the policy/measure in USD: 

4 909 091

Partner(s) engaged in the implementation of the measure: 
Name of partnerType of entity
Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI)
Civil Society Organization (CSO)
Fédération Nationale du Cinéma et de l’Audiovisuel
Civil Society Organization (CSO)
Union Africaine (UA)
Public Sector
Union Européenne (UE)
Public Sector
Organisation des Nations Unies pour la Science, l’Education et la Culture (UNESCO)
Public Sector
Organisation Internationale pour la Francophonie (OIF)
Public Sector
Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)
Public Sector
Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA)
Public Sector
Africalia Belgium
Public Sector
Has the implementation of the policy/measure been evaluated?: 
NO
Goal(s) of UNESCO's 2005 Convention
Cultural Domain(s)
Cinema/ Audiovisual Arts