AUDIOVISUEL : ORGANISATION DU SECTEUR ET MISE EN PLACE D’UN CADRE PROPICE AU DEVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE AUDIOVISUELLE

Where
Côte d'Ivoire
When
2017
Who
MINISTERE DE LA COMMUNICATION
RTI groupe
HACA, (Haute Autorité́ de la Communication Audiovisuelle) contenus et services audiovisuels
CNM-TNT (Le Comité National de Migration vers la TNT) rattaché à la Primature
AIGF (Agence Ivoirienne de Gestion des Fréquences)
ARTCI (Autorité de Régulation des Télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire)
SOCIETE NATIONALE DE DIFFUSION
MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA FRANCOPHONIE
BURIDA, (Bureau Ivoirien du Droit d’Auteur)
FONSIC
ONAC-CI
Key objectives of the measure:

Au regard de l’impact de plus en plus grandissant que l’audiovisuel exerce au quotidien sur nos vies et de son poids dans la croissance économique des nations, la problématique de l’industrie audiovisuelle dans l’émergence de l’Afrique est plus que d’actualité Selon les spécialistes, la consommation TV en Afrique connaît la plus forte progression au monde, entraînant le développement de l’industrie du divertissement multiplateforme

 

Conscient de ces grands enjeux et pour répondre aux besoins des populations d’avoir accès à l’information de qualité, la politique audiovisuelle ivoirienne s’analyse à 4 niveaux:

Efforts financiers consentis par le Gouvernement pour faire de la RTI, une TV moderne et compétitive

Renforcement du cadre institutionnel

Régulation et formation

Dynamique d’exportation sur les marchés internationaux avec la participation ivoirienne aux évènements audiovisuels les plus importants

 

Objectifs spécifiques

-Modernisation et internationalisation de la RTI avec:

la mutation vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT): RTI Projet pilote TNT

la création de 2 entités: RTI production pour favoriser des coproductions avec les opérateurs locaux, continentaux et internationaux; RTI distribution pour exporter et commercialiser les productions ivoiriennes la création de RTI WEB TV et RTI mobile

-Actualisation du cadre institutionnel relatif à l’audiovisuel dont l’amendement est en cours, avec en prévision la création d’1 fonds pour soutenir des productions audiovisuelles locales

-Libéralisation de l’espace audiovisuel et passage à la Télévision Numérique Terrestre

-Renforcement des maillons de la chaine de valeur

-Reforme de l’Institut des Sciences et Techniques de la Communication en un Institut Polytechnique pour faire de la CI un hub en matière de formation

-Abidjan, capitale africaine de l’industrie audiovisuelle avec le DISCOP institué 1 fois par an

-Présence de la CI au FESPACO et aux grands marchés internationaux: MIPTV, MIPCOM,  DISCOP

Scope of the measure:
Local, Regional, National, International
Nature of the measure:
regulatory, financial, institutional
Main feature of the measure:

L'Etat a consenti de grands efforts financiers pour réhabiliter les infrastructures et les équipements de la RTI afin qu’elle soit accessible au plus grand nombre, même dans les zones reculées

Ainsi, sur les 30 centres émetteurs de la RTI, 26 ont bénéficié de cette réhabilitation. Le taux de couverture nationale est passé de 35% en 2011 à 96 % en 2014 pour la TV, et de 45% à 98% pour la radio

La zone de couverture de RTI 2 a été étendue aux villes de Bouaké, Bouaflé, Koun-Fao, M’bengué et Man

 

Pour renforcer la chaine de valeur et soutenir les productions, la RTI s’est dotée d’1 direction de la production et d’1 direction de la distribution

 

Le cadre règlementaire du secteur repose sur 2 lois:

- La loi n° 2004-644 du 14/12/2004 portant régime juridique de la Communication Audiovisuelle.Cette loi est en cours de modification pour tenir compte des innovations technologiques

- la loi n° 2014-426 du 14/07/2014 relative à l’industrie cinématographique. Ces dispositions portent entre autres sur: La fixation des règles relatives à l’industrie cinématographique; La règlementation des métiers de la cinématographie; L’institution de taxes destinées à promouvoir l’industrie cinématographique; L’apport financier de l’Etat à travers le FONSIC

 

Le Comité National de Migration vers la TNT est chargé de piloter la mise en œuvre du projet TNT CI

 

Les autorisations des services de communication audiovisuelle sont délivrées par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle, organe de régulation

Depuis le 26/02/2016, 3 nouvelles autorisations ont été accordées à STARTIMES MEDIA CI SA, AKWABA TELE SA, TV-COM CI SA

 

L’ISTC accueille chaque année des étudiants de l’Afrique de l’Ouest et d’ailleurs

Une réforme de l’ISTC destinée à en faire une école polytechnique est en cours. Cette transformation permettra l’érection de ses filières en école : de journalisme, de la production audiovisuelle et des techniques Audiovisuelles et Télécommunications

Results expected through the implementation of the measure:

L’industrie audiovisuelle ivoirienne est développée, structurée, professionnelle, compétitive et prospère sur toute la chaine de valeur

Grâce au numérique 95% du territoire ivoirien est couvert par la TNT en 2018. Un service au bénéfice des citoyens offre des programmes locaux de haute qualité avec 10 chaines et 2 bouquets de plus 30 à 40 chaines

 

La RTI moderne, compétitive et internationale est accessible à 100% sur tout le territoire et dans le monde avec RTI web TV et RTI mobile

 

Le cadre règlementaire du secteur de l’audiovisuel est renforcé par de nouvelles dispositions de la loi n° 2004-644

- mise en place des contrats par objectifs

- édition des Emissions Audiovisuelles

- transmission des Emissions Audiovisuelles

- création de la Société Nationale de Diffusion

- libéralisation de l’espace audiovisuel ivoirien

- mise en place du Fonds dédié à l’audiovisuel

 

L’ISTC érigé en Centre Polytechnique fait de la CI le hub en matière de formation aux métiers de la communication, de l’audiovisuel et du journalisme

 

Les 2 Fonds de soutien à l’audiovisuel et au cinéma sont dotés de ressources nécessaires au développement du secteur

 

Des PPP favorisent les investissements et la création de nouvelles infrastructures dédiées à l’audiovisuel

 

La marque BABYWOOD est incontournable sur les marchés de l’audiovisuel et dans l’industrie du divertissement

 

Un écosystème de créatifs et une génération de producteurs qui aideront les talents de l'Afrique francophone à se révéler au reste du monde est favorisé

 

Des milliers d’emplois notamment pour les jeunes et les femmes sont créés

 

La CI bénéficie des retombées économiques de l’industrie audiovisuelle qui a un impact conséquent sur le PIB national et le rayonnement du pays sur la scène internationale

 

Abidjan est le hub de l’industrie audiovisuelle Francophone avec : Le DISCOP Abidjan; L’implantation en CI des plus gros distributeurs de contenu africain, La RTI est hissée au rang de chaine internationale et d’exemple panafricain

Financial resources allocated to implement the measure:

Information non communiquée