Harmonisation des offres de formation Licence-Master-Doctorat en Afrique de l’Ouest (in French)

L’harmonisation des offres de formation Licence-Master-Doctorat (LMD) dans les universités d’Afrique de l’Ouest contribue à l’opérationnalisation de la Convention d’Addis-Abeba et au renforcement de la qualité de l’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest. Le Bureau de l’UNESCO à Dakar (UNESCO Dakar) s’y est engagé à travers son programme d’appui au renforcement des capacités du Réseau pour l’Excellence de l’Enseignement Supérieur en Afrique de l’Ouest (REESAO).

Ce programme d’appui répond au but de la convention d’Addis-Abeba qui est de « contribuer à l’harmonisation des titres de l’enseignement supérieur, en tenant compte des tendances mondiales actuelles », ainsi qu’à une préoccupation pour les systèmes d’enseignement et des organisations d’intégration régionale en d’Afrique de l’Ouest pour permettre la lisibilité et la comparabilité des offres de formation entre les différentes institutions d’enseignement supérieur.

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a décidé de la mise en œuvre concertée de la reforme LMD par les pays membres en 2007 . Si la plupart des institutions d’enseignement supérieur ont adopté le LMD, l’harmonisation des offres de formation reste à faire, notamment pour le renforcement de la mobilité des étudiants et du personnel enseignant dans l’espace UEMOA. Le REESAO a requis le soutien de l’UNESCO Dakar en vue de conduire l’harmonisation des offres de formation de sept (7) domaines de formation LMD, à savoir : Sciences et Technologies ; Sciences Agronomiques ; Sciences Juridiques, Politiques et de l’Administration ; Sciences Économiques et de Gestion ; Sciences de l’Homme et de la Société ; Lettres, Langues et Art ; Sciences de l’Éducation et de la Formation.

Il faut noter à cet effet que les offres des filières de formation dans le domaine Sciences de la Santé ont déjà été harmonisées pour tout l’espace CEDEAO grâce au soutien technique et financier de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS). L’UNESCO Dakar a apporté son appui technique au REESAO en commençant par l’harmonisation des offres de formation du domaine Sciences et Technologies. Cet appui a consisté en :

  • l’organisation du premier atelier technique qui a regroupé les Responsables LMD pour le domaine Sciences et Technologies des 7 universités majeures de la zone UEMOA et qui s’est tenu dans les locaux de l’UNESCO Dakar en Octobre 2015. Cet atelier a permis d’obtenir la cartographie des offres de formation pour le domaine des Sciences et Technologies, d’obtenir le cadre de référence d’harmonisation des offres de formation pour le domaine Sciences et Technologies, les projets de modèles d’architecture des curricula pour les Licences et Masters en Sciences et Technologies, d’amender le projet de supplément au diplôme, la fiche d’évaluation des enseignements par les étudiants, le guide de codification des unités d’enseignement.
  • la participation aux deux ateliers de validation qui se sont tenus respectivement à Ouagadougou avec l’ensemble des universités de la sous-région, en Novembre 2015 et à Bamako en comité technique restreint, en février 2016. Ces ateliers ont bénéficié du soutien financier de l’UEMOA pour l’atelier de Ouagadougou et de l’OOAS pour celui de Bamako.

Les travaux conduits par le REESAO à l’issu des trois ateliers de Dakar, Ouagadougou et Bamako ont permis d’obtenir (i) les maquettes de formation harmonisées (maquettes des troncs communs) pour le niveau Licence (L1 à L3) des champs thématiques Sciences exactes, Sciences et Ingénierie, Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives, Sciences de la Vie et de la Terre, (ii) le formulaire de supplément au diplôme, (iii) la fiche d’évaluation des enseignements par les étudiants, (iv) le guide de codification des unités d’enseignement et (v) le guide de rédaction des syllabi.

Ces documents essentiels à l’harmonisation des offres de formation dans le domaine Sciences et Technologies seront adoptés par la Conférence des Recteurs, Présidents et Directeurs Généraux des institutions d’enseignement supérieur membres du REESAO lors de son Assemblée générale qui se tiendra à Ouagadougou, du 25 au 27 Avril 2016.

A l’issu de cette assemblée et à l’échelle de la zone UEMOA, les efforts devront porter sur l’harmonisation des offres de formation de niveau master en Sciences et Technologies et des six domaines de formation restants.